Stratégie de déconfinement : téléchargez le livret des députés LR

Stratégie de déconfinement des LR

Partager l'article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

TÉLÉCHARGEZ ICI VOTRE LIVRET !

"Contribution des députés Les Républicains pour un déconfinement plus sûr, plus cohérent et plus juste"

Depuis le début de la crise sanitaire, les gouvernements successifs naviguent à vue, sans stratégie claire, en opposant trop souvent la survie économique au protectionnisme sanitaire, en multipliant les injonctions contradictoires.

C’est animé par un esprit de responsabilité et d’une volonté indéfectible de sortir de cette crise sanitaire tout en protégeant au maximum les Français que j’ai réalisé, avec mes collègues députés LR, un nouveau livret : « Pour un déconfinement plus sûr, plus cohérent, plus juste ».

VOICI MON ÉDITO : 

Un constat s’impose, le premier déconfinement a été raté.
Il n’a malheureusement pas permis de protéger suffisamment les Français et d’éviter un nouveau confinement.

Le “tester, tracer, isoler” a été un échec cuisant. Malgré les promesses répétées de l’exécutif, et le travail formidable de tout le personnel soignant, nos capacités en lits de réanimation n’ont jamais pu augmenter significativement. Enfin, le plan de relance du Gouvernement a été mis en place trop tardivement pour produire tous ses effets dès cette année.

Le Gouvernement n’a pas su anticiper la deuxième vague et a été contraint de reconfiner le pays, nous plongeant dans une crise économique et sociale plus brutale encore que la première. Par ailleurs, ce deuxième confinement a fortement affecté le moral des Français allant jusqu’à multiplier les cas de troubles psychologiques sur les publics les plus fragiles face à l’isolement et l’absence de relations sociales.

Dans ce contexte, il nous paraît absolument indispensable de ne pas renouveler les erreurs du premier confinement, pour réussir à tout prix le deuxième, et éviter ainsi un troisième confinement, dont nous risquerions de ne pas nous relever.

Ne pas répéter les erreurs du premier confinement, c’est mettre en place un déconfinement sous protection, et en finir avec des décisions technocratiques, incompréhensibles, injustes voire ubuesques.
Sans revenir ici sur les dysfonctionnements qui ont émaillé le début de la crise, que ce soit sur les masques qualifiés d’inutiles ou sur les tests, la logique de plus en plus dirigiste du gouvernement l’a conduit tout récemment à fermer la moitié des rayons des grandes surfaces plutôt que de rouvrir les petits commerces, à interdire aux Français de skier à l’étranger plutôt que de rouvrir les stations de ski françaises sous conditions sanitaires, ou encore à interdire les Français d’aller à la messe à plus de 30 personnes dans une cathédrale de plusieurs milliers de mètres carrés.

Or toutes ces décisions incohérentes et toutes ces injonctions contradictoires créent un climat de défiance particulièrement délétère et renforcent les thèses complotistes.

Dans ce contexte particulièrement difficile, nous avons, majorité, comme opposition, une responsabilité collective.
Les députés Les Républicains ne pourront jamais se satisfaire de la seule critique gouvernementale. C’est la raison pour laquelle nous formulons des propositions ambitieuses, mais crédibles et de bon sens, pour réussir ce nouveau déconfinement et surtout, pour faire en sorte qu’il soit le dernier.

Dans la même logique que les propositions que nous avions formulées en avril dans la perspective du premier déconfinement, nous proposons dans ce contre- projet une méthode de déconfinement, un cap, et des solutions concrètes et opérationnelles, en espérant qu’elles seront largement reprises par l’exécutif.

Nous proposons tout d’abord de mettre en place un dépistage massif de la population à la fois avant et après les fêtes, et de repenser notre politique d’isolement.

Nous formulons également des recommandations pour orienter notre stratégie de vaccination, seule solution pour mettre fin définitivement à l’épidémie, tout en veillant à ne pas imposer une vaccination, qui serait autoritaire, hors sol et sans concertation.

Nous proposons enfin, sur la base d’exemples étrangers, et de manière parfaitement responsable sur le plan sanitaire, des alternatives aux solutions gouvernementales, pour éviter à tout prix la mort de nos restaurants, de nos stations de ski ou de nos clubs sportifs.

Sans négliger nos étudiants et nos aînés, qui ne doivent pas être les grands oubliés de ce déconfinement.


 

Les derniers actualités

Damien Abad : « Quand on ne crée pas la confiance, on impose la contrainte »

Le projet de loi comportant les nouvelles mesures anti-Covid doit être examiné cette semaine par le Parlement. Le président du groupe LR à l’Assemblée prône « un meilleur équilibre » sur le pass sanitaire, jugeant les sanctions « disproportionnées ». Il épingle le « défaut d’anticipation » de l’exécutif mais fustige les « slogans haineux » des « antivax ».